La pêche no kill, le sport qui respecte le poisson

Le terme no kill désigne aujourd’hui une technique de pêche qui consiste à capturer un poisson puis à le relâcher dans son milieu naturel. C’est un mot qui vient des États unis sous l’appellation « catch and release » inventé par des pêcheurs sportifs.
Cette pratique confère à la pêche une dimension sportive contraire au caractère exclusivement lié à l’alimentation. Elle connaît de plus en plus d’adeptes cependant elle doit être appliquée en respectant certaines règles élémentaires pour la survie des poissons.

Comment pratiquer le no kill ?

Il est vrai que le no kill est devenu une pratique très à la mode, mais il convient de préciser qu’il faut connaître certaines bases pour ne pas affecter la vie des poissons. Voici quelques règles à observer :
Respecter le temps hors de l’eau : même si selon certaines études scientifiques le taux de survie des poissons capturés avoisine aujourd’hui 97 %, il est encore possible d’accroître ces chiffres en pratiquant un no kill plus sain. Une fois hors de l’eau, il est important de ne pas garder l’animal trop longtemps et s’assurer que les ouïes du poisson restent humides car ce dernier résiste mal à la forte teneur en oxygène de l’air.

Les manipulations

Le poisson nage de façon horizontale dans son milieu naturel et cette position est favorable à son irrigation sanguine. Une fois capturé, il faut éviter de le tenir dans le sens vertical et proscrire les pressions sur ses organes, car son corps reste mou et fragile. Nous conseillons donc de le tenir par le dessous de la tête et par la queue en position verticale.

L’environnement

L’environnement dans lequel l’on pratique le no kill est important, car il conditionne la durée de vie du poisson. Ne pas déposer l’animal sur le bois, l’herbe ou le béton, car cela pourrait lui causer des lésions. Il existe des matériaux adaptés pour la circonstance.

Les techniques de pêche utilisées

L’utilisation des hameçons simples et des leurres artificiels pourrait aider à la préservation de certaines espèces menacées par la pratique du no kill. En effet les hameçons simples facilitent le décrochage et évitent que la gueule du poisson ne soit blessée. Nous déconseillons également l’emploi du fish grip qui a aussi tendance à déformer les mâchoires de l’animal.

Le matériel d’équipement indispensable pour le no kill

La pratique du no kill suppose l’utilisation de certains équipements incontournables et indispensables au succès de vos prises. Assurez-vous de compléter votre matériel de pêche pour une meilleure efficacité et pour respecter la règlementation en vigueur.
Le sac de conservation : ce sac encore appelé « sac à carpe » est perforé de petits trous qui laissent échapper l’eau afin d’améliorer l’oxygénation de la carpe.
L’épuisette : c’est un accessoire composé de 3 parties et qui permet d’extraire facilement de poisson hors de l’eau, vous pouvez en trouver ici http://www.e-carpiste.com/no-kill/epuisettes.html
Le lance bouillettes : c’est une tige métallique qui permet d’amorcer aisément les zones de pêche.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *